Les Druides

La Tradition des Druides

La Tradition des Druides est une tradition spirituelle, philosophique, une relation naturelle et ancestrale de l’homme et son environnement. Cela veut dire qu'il puise son origine aux sources de la vie, aux messages de la nature, aux sagesses des ancêtres. Cette pratique renoue avec les cultes anciens des cycles de la nature en une approche holistique et globale de la vie. Par ce fait aucun être humain ne détient la clé de la tradition, qui est alors le contraire d'une secte, d'un groupement dogmatique, d'une pensée élitiste ou raciale. Il s'adresse aux enfants de la Terre !

Ne pas confondre la Tradition des Druides avec le druidisme, dogmatisme dénaturant l’essence même de cette tradition.

 

Les Celtes sont l'une des plus anciennes civilisations du monde. Certains descendirent au cours des âges des régions aujourd'hui polaires.
Celles-ci étaient encore rattachées au plissement scandinave.
Les régions polaires connurent une première période glacière et les hommes descendirent vers des contrées plus tempérées. Ce fut la période d'Atlantis qui dura environ 80000 ans.
Ce fut chez les Atlantes que se révélèrent de grands instructeurs des nations qu’ils fréquentèrent. Les Maîtres enseignèrent le travail des métaux et des cristaux, la culture ...
Malheureusement, certains voulurent utiliser ces données sans connaître les lois de la Sagesse, par eux la Connaissance devint magie sans conscience.
Ainsi de catastrophes en cataclysmes, l'Atlantide disparut sous les eaux. Ce fut le déluge, historique, il y a plus de onze mille ans.
Des habitants des régions orientales de l'Atlantide purent s'en échapper, se réfugiant notamment en Bretagne, Irlande et Cornouaille. Et rencontrèrent les peuples des premiers mégalithes.
Certains de leurs érudits déterminèrent les courants telluriques qui sillonnent le sol, reconnurent les forces qui radient, le jour de la Terre vers l'infini, et la nuit des foyers stellaires vers le sol.
Ils avaient pour symbole le chêne, et ils furent appelés Druides. Dolmens et menhirs furent élevés aux croisements de courants telluriques.
Un millier d'années s'écoula, et certaines tribus émigrèrent vers l'Orient.
Puis ce fut l'ère du Taureau (5360 ans avant JC) et de sa féconde civilisation dont l'emblème apparaît sur les monuments assyriens et dans le culte égyptien du Dieu Apis.
Des tribus ont essaimé en Afrique, Asie mineure, Perse puis Inde.
Il fallut deux nouveaux séismes pour motiver le retour vers l'Occident des tribus Kymriques, et ce sera l'épopée de Hû Gadarn, le premier Gaulois, qui tenta de réunifier les nations Celtes, des Alpes à l'Irlande vers - 450.
Les Druides s'efforcèrent alors de réaliser l'intégration harmonieuse des populations, d'aider à cette fusion des nations, au moyen d'un enseignement et d'une rituélie commune.
Les croyances ont évolué, malgré les tentatives d'éradication des envahisseurs, notamment les Romains.
Au cours des ages, de nombreuses communautés druidiques ont vécu de manière autonome au sein de certains monastères Bénédictins. Le secret de telles communautés druidiques fut celui des Rois de France, en opposition avec Rome, et en guerre contre le Saint Empire Romain Germanique.
Ainsi, pendant 18 siècles, l’Ordre des Druides, après avoir soutenu la révolte contre César et l’Empire Romain, n'a jamais accepté de se plier devant Rome, et grâce aux appuis locaux, réussit à vivre, replié sur lui-même, à initier des adeptes et  former les maîtres et à conserver intacts les enseignements et la Tradition.
La nécessité de se grouper en silence et dans la paix fut à l'origine de la création de certains ordres monastiques dont les cloîtres s'élevèrent sur les lieux même des anciens sanctuaires.
Les Druides, bien que vivant dans la clandestinité ou la discrétion, n'ont jamais perdu le contact avec l'histoire de France, et ont toujours conservé intactes leur Tradition.
Ce à travers différents symboles, comme la Croix Initiatique des Druides, et aidés par les Compagnons du Devoir qui l'ont exprimée dans de nombreuses cathédrales, notamment dans les rosaces.
On remarque en Bretagne l'importance et la multiplicité des « saints », chacun ayant une spécificité soit dans la guérison, soit dans une action de protection des peuples. Ces « saints » sont la christianisation des divinités celtiques.
Les Armoricains reconnaissaient, dans l'attitude de leurs saints, dans leur rôle d'éducateur et d'organisateur, celle des Druides de l'antique Celtie.
De multiples légendes furent transmises de manière orale, et plusieurs textes nous sont parvenus notamment en vieux Breton, langue tout à fait dans l'esprit de la tradition intellectuelle des Celtes antiques.

Comment nous joindre

EQUILIBRE ENERGIE
2 Lieu-dit LES MARIERES

72310 LA CHAPELLE HUON

Téléphone : 06 14 85 72 72

Actualités

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© EQUILIBRE ENERGIE 2009